Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


communiqué de presse : Mondialisation, ouverture et défis identitaires

Publié par Ndouné sur 12 Mars 2012, 03:10am

Catégories : #Forum-colloque-conférence

 image001-copie-1image002image003L’Université Hassan II – Faculté des Lettres et Sciences Humaines Ain

Chock- Casablanca

 

En partenariat avec :

 

Un Monde Libre.org et MinbarLhurriyaa.org

 

Organisent une journée d’études intitulée :

 

« Mondialisation, ouverture et défis identitaires »

 

 

Dans le cadre des activités culturelles, le Master « Genre, société et culture » de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines – Ain Chock, Casablanca, organise le 15 Mars 2012 à partir de 9h, une journée d’études sous le thème : «Mondialisation, ouverture et défis identitaires ».

 

La mondialisation est un phénomène complexe qui a produit de vraies ruptures dans l’ordre social et économique. Pendant cette rencontre des intervenants venant de disciplines différentes tenteront avec des outils d’analyse différents d’analyser les implications et les défis qu’imposent la mondialisation en termes identitaires et de rapports sociaux.

 

L’interdisciplinarité de cette rencontre promet des débats riches et constructifs qui s’articuleront autour des axes suivants :

 

* Mondialisation et genre ;

* La mondialisation comme aspect d’ouverture culturelle et économique ;

* Les défis identitaires au XXème Siècle ;

* La mondialisation et la fonction économique de la femme.

 

A travers ces grandes questions, les intervenants et les étudiants essayeront, ensemble, de mener une réflexion approfondie, afin d’apporter des éléments de réponse des questions plus que jamais d’actualité.

Ainsi, Rajaa Nadifi, Professeur à la Faculté des Lettres et Science Humaines - Ain Chock, responsable du Master « Genre, société et culture », examinera les effets complexes de la mondialisation sur les rapports de genre. Alors que le docteur Emmanuel Martin, directeur du projet UnMondeLibre.org de la Fondation ATLAS, traitera des conséquences de la mondialisation en termes de spécialisation économique pour les cultures et les identités.

Quant à Nouh El Harmouzi, Professeur à l’Université Ibn Tofail et directeur du projet Minbaralhurriyya.org de la Fondation ATLAS, mettra la lumière sur la logique, la mécanique du conservatisme, sa rationalité et son impact en termes d'affaiblissement des aptitudes à affronter les problèmes dans environnement en changement permanent dicté par la mondialisation.

Enfin, Hicham El Moussaoui, Professeur à l’Université Sultan Moulay Slimane et analyste au sein du projet UnMondeLibre.org, traitera de la question épineuse : faut-il considérer la mondialisation comme une opportunité ou une menace pur le rôle économique de la femme.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents