Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Des officiers de l'armée libyenne font défection

Publié par Ndouné sur 31 Mai 2011, 04:04am

Catégories : #Afrique

 

AFP_110530_w8u88_libye-officiers_8.jpg

Huit anciens officiers de l'armée de Kadhafi, dont le général Meilud Massoud (à droite), tiennent un point de presse à Rome. Photo: AFP/FILIPPO MONTEFORTE

L'armée de Mouammar Kadhafi s'est effritée lundi avec la défection d'officiers. Huit officiers, dont cinq généraux, se sont réfugiés en Italie. Ils ont dit faire partie d'un groupe de 120 militaires qui refusaient de suivre les ordres du dirigeant libyen.

À leur arrivée en Italie, les militaires ont dénoncé le meurtre de civils par l'armée libyenne et les violences contre les femmes. Lors d'une conférence de presse tenue à Rome, ils ont appelé les officiers fidèles au dictateur à faire défection à leur tour et à soutenir les rebelles.

Le porte-parole du ministère italien des Affaires étrangères, Maurizio Massari, a indiqué que les officiers avaient déserté grâce au « travail soigneux, compétent et déterminé de nos services de renseignement ». En effet, les services de son ministère ont contribué à organiser la conférence de presse.

Vous avez fait le bon choix en abandonnant un régime sans avenir.

— Maurizio Massari

Selon les généraux, les forces de Kadhafi seraient désormais réduites au cinquième de leur capacité. Depuis le début de l'insurrection, de nombreux proches de Kadhafi auraient fui la Libye.

Le général Salah Giuma Yahmed a affirmé que les « gens sont épuisés psychologiquement, il y a de nombreux cas de viols dans plusieurs villes, en particulier à Misrata et Adjabiya ».

Le président sud-africain, Jacob Zuma

Photo: AFP/MAHMUD TURKIA

Alors que d'anciens officiers de Kadhafi font défection, le président sud-africain, Jacob Zuma, arrive à Tripoli, en Libye.

Par ailleurs, le président sud-africain, Jacob Zuma, est arrivé à Tripoli, pour tenter une nouvelle fois de trouver une sortie à la crise qui embrase le pays depuis deux mois. Il a été reçu à l'aéroport de la capitale libyenne par des dignitaires du régime du colonel Kadhafi.

Il s'agit de sa deuxième tentative de médiation. La première, qui avait été tenue en avril, s'était soldée par un échec. Le président Zuma espère obtenir un cessez-le-feu immédiat. Les rebelles libyens exigent le départ de Mouammar Kadhafi, ce que refuse ce dernier.

Après une rencontre tenue lundi, le président de l'Afrique du Sud aurait indiqué que le colonel Kadhafi serait prêt à faire la trêve dans les combats qui ravagent son pays. Jacob Zuma a toutefois indiqué qu'il avait posé ses conditions habituelles pour la mise en oeuvre de ce cessez-le-feu.

Il a ajouté que Kadhafi serait favorable à l'initiative de l'Union africaine pour mettre fin à toutes les hostilités, incluant les frappes aériennes de l'OTAN, en acceptant leur « feuille de route ».

 

Radio-Canada.ca avecAgence France Presse et Presse canadienne

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents