Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


La formidable ruée vers l’or au Tchad et la mésaventure de Daoussa Deby

Publié par Ndouné sur 25 Septembre 2013, 19:39pm

Catégories : #Société

Or-dans-le-BET.jpgDepuis quelques mois, une nouvelle catégorie de  riches a fait son apparition au pays de Toumaï : celle des chercheurs d’or.  On devrait en fait les nommer « trouveurs d’or », car il s’agit  de tchadiens venant de toutes les régions du pays qui, du jour au lendemain,  ont tout abandonné – famille, travail, responsabilités – pour foncer bille en tête en direction de la région du Tibesti où d’immenses gisements d’or ont été découverts.

Ainsi,  assiste-t-on  à une véritable ruée vers l’or comparable seulement à celle vécue aux Etats-Unis à la fin du 19è siècle.

Des centaines d’individus  affluent et débarquent ainsi  en masse dans les régions du Borkou et du Tibesti armés de pelles, pioches, et un incroyable bric-à-brac d’instruments de détection d’or.

Et ça  marche, car de façon subite, on a constaté de spectaculaires ascensions sociales : des gens qui n’avaient jamais été que de simples militaires avec des véhicules de l’armée, vendeurs de fruits ou de viande de mouton se sont mis à rouler carrosse  et même à s’offrir plusieurs épouses et de rutilantes maisons. Il leur avait juste suffi d’aller raser le sol avec des détecteurs des métaux du côté du Borkou et d’en revenir, au bout de quelques mois, avec de gros sacs pleins à craquer d’or de qualité supérieure.

La conséquence a été que ces deux régions du Tchad ont connu une fantastique afflux de personnes qui, bien évidemment ont provoqué de subits changements dans toutes les réalités démographiques, sociétales et même administratives, obligeant ainsi les gouverneurs de ces deux régions à prendre diverses dispositions d’urgence pour endiguer cette incroyable phénomène qui, bien évidemment, a provoqué une flambée de banditisme, de conflit etc. Mais ces mesures d’urgence prises par les autorités administratives – sur instruction du chef de l’Etat – visent d’autres objectifs.

Daoussa DebySi ce n’était que cela, on pourrait croire que chacun est libre de trouver son bonheur où bon lui semble, malheureusement, la gloutonnerie de ploutocratie au pouvoir s’est grossièrement invitée au ballet. Ainsi, on a vu débarquer sur le terrain de ces chercheurs d’or Daoussa Deby en personne, le frère de l’autre, richissime parmi les richissimes tchadiens, propriétaire de faramineux comptes bancaires et de plusieurs dizaines d’immeubles au Tchad – et jusqu’au Sénégal –. Et que venait chercher le grand Daoussa sur le terrain des chercheurs d’or ?

Il venait tout simplement prendre sa part. Escorté d’une quinzaine d’hommes en armes et muni d’un impressionnant matériel de détection et de traitement de l’or, le frère du Sultan-Président est venu faire main basse sur une étendue de terrain de plusieurs hectares dans la zone de Miski, dans le Tibesti, pour y extraire - aussi - de l'or. Ordonnant à ceux qu’il avait trouvés sur les lieux de décamper et d’aller chercher leur or ailleurs.

La réaction a été simple, mais brutale : les pauvres tchadiens qui, depuis 23 ans ne bénéficient d'aucune manière des fabuleuses rentes pétrolières  ont retroussé leurs manches, ont empoigné  bâtons et couteaux et sont passés à l’attaque. Daoussa et ses sbires ont  copieusement été rossés avant hier et ont vu leurs armes et matériels de détection arrachés. Bien entendu, ils ont décampé et ne sont pas revenus.

Cette histoire n’en finit pas de susciter des gorges chaudes du côté du Tibesti où ces chercheurs d’or n'ont pas fini d'être estomaqués par la voracité des Deby qui, non content de s’être approprié de tout le pétrole du Tchad et de toutes les rentrées de devises imaginables, vont même jusqu’à aller bousculer les petits orpailleurs sous le soleil. Pouah !

Par D.L | Ndjamena-matin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents