Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Libye: Kadhafi veut négocier sa sortie du pays avec ses opposants

Publié par Ndouné sur 7 Mars 2011, 13:22pm

Catégories : #Afrique

Le colonel libyen, Mouammar Kadhafi, a dépêché dimanche un négociateur au conseil national provisoire, créé par ses opposants, et s’est dit prêt à quitter le pouvoir et le pays à condition que sa sécurité et celle de sa famille soient garanties.

Kadhafi_wanteed_image_L_-_Essentiel-Online.jpgUn journal du Golfe, citant des sources libyennes informées, a rapporté que Kadhafi a exigé la tenue d’une séance du congrès populaire générale "Parlement", au cours de laquelle il annoncera son départ, et transmettra le pouvoir au conseil national, pourvu que sa sécurité, celle de sa famille et son argent soient protégés.

Kadhafi a exigé qu’on l’aide à quitter la Libye pour se diriger vers le pays de sa destination, qu’on renonce à le poursuivre et à le traduire devant les tribunaux internationaux.

Selon les mêmes sources, des rumeurs commencent à circuler, selon lesquelles Kadhafi aurait été atteint d’une hémorragie cérébrale, comme celle dont il a été victime il y a plusieurs années, et révélée  dernièrement par WikiLeaks, histoire de préparer sa sortie.

Les mêmes sources n’ont pas dévoilé la teneur de la réponse du conseil provisoire, se limitant à souligner que jusqu’à présent, il n’y a pas de réponse officielle ni positive, ni négative, mais la tendance populaire et dominante est de refuser toute négociation et tout dialogue avec le colonel libyen, sous quelque conditions que ce soient.

Par ailleurs, Kadhafi aurait distribué hier des armes et des munitions aux jeunes parmi les enfants des directions des comités populaires, pour qu’ils sèment la zizanie, afin que les choses ne soient pas claires devant les médias et les observateurs de la situation en Libye.

Ces jeunes se sont mis à tirer dans la capitale de manière à semer la terreur et le trouble parmi les citoyens, les journalistes et correspondants que Kadhafi a fait venir à Tripoli.

Source: Gnet.tn

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents