Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Libye: le régime en mauvaise posture face à une rébellion confiante

Publié par Ndouné sur 18 Mai 2011, 18:14pm

Catégories : #Afrique

Kadhafi contre ManifLe régime du colonel libyen Mouammar Kadhafi semblait en mauvaise posture mercredi face à la poursuite des frappes de l'OTAN et à des menaces de plainte par la Tunisie à l'ONU. La rébellion de plus en plus confiante veut désormais représenter la Libye à l'OPEP.

Un porte-parole des rebelles a déclaré que le Conseil national de transition (CNT), organe politique de la rébellion, souhaitait représenter la Libye à la prochaine réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) le 8 juin à Vienne.

"Nous ne savons pas encore si l'OPEP nous invitera", a nuancé le responsable de l'Information des rebelles, Mahmoud Chammam. La rébellion est engagée dans une offensive diplomatique tous azimuts pour faire reconnaître le CNT comme seul interlocuteur légitime en Libye.

Membre de l'OPEP, la Libye exportait 1,49 million de barils par jour, en majeure partie vers l'Europe (85%), selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Mais sa production a chuté drastiquement depuis le début de la révolte mi-février.

Ministre du pétrole à Vienne

Pour les rebelles, qui contrôlent l'Est du pays, la priorité est pour l'instant de protéger les installations pétrolières et non de reprendre les exportations.

M. Chammam a par ailleurs indiqué que le ministre du pétrole en Libye, Choukri Ghanem, se trouvait à son domicile viennois, mais il n'a pas confirmé son éventuelle défection. Il devra "annoncer publiquement son ralliement à la rébellion", a dit le porte-parole.

Cacique du régime, M. Ghanem a quitté la Libye dimanche pour la Tunisie voisine, mais il est reparti mardi matin pour une destination inconnue. Cette défection, si elle se confirme, montre "l'érosion" qui frappe l'entourage de Mouammar Kadhafi, a estimé le ministère français des Affaires étrangères.

Mardi, les avions de l'OTAN ont touché des chars, des lance-missiles et des radars dans les environs de Tripoli, ainsi qu'un poste de commandement et 6 camions-mitrailleurs près de Misrata, la grande ville rebelle à 200 km à l'est de la capitale, selon le bilan quotidien de l'Alliance atlantique.


Source: ATS

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents