Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Libye: Les insurgés lancent un ultimatum à Kadhafi

Publié par Ndouné sur 8 Mars 2011, 17:29pm

Catégories : #Afrique

Khadafi delireLes insurgés libyens ont lancé mardi un ultimatum à Mouammar Kadhaf. Si le colonel quitte le pouvoir dans les 72 heures, il ne sera pas poursuivi pour les crimes qu'il a commis, a annoncé mardi le président du Conseil national libyen (CNL, rebelle).

La France et la Grande-Bretagne travaillent sur un projet de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU imposant une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye, qu'ils veulent présenter dès cette semaine. Son adoption semble cependant délicate en raison de la réticence de la Chine et surtout de la Russie, selon des diplomates.

Les raids se poursuivent

Sur le terrain, les raids quotidiens de l'aviation libyenne se poursuivaient, en particulier sur la ville pétrolière de Ras Lanouf, base la plus avancée de l'opposition dans l'Est libyen, à environ 300 km au sud-ouest du siège de l'opposition à Benghazi.

 

Un immeuble d'habitation de deux étages a été touché en milieu de journée par un raid qui a soufflé la façade du rez-de-chaussée, mais personne n'a fait état de victime dans l'immédiat, selon un journaliste de l'AFP. En revanche, une personne a été blessée par l'une des précédentes attaques aériennes ayant eu lieu dans la matinée, selon un photographe de l'AFP. L'explosion devant l'immeuble a laissé un cratère d'environ deux mètres de profondeur et criblé de débris une large zone alentours. Un journaliste de l'AFP a aussi vu une bombe non explosée à une centaine de mètres de là.

L'aviation libyenne vise régulièrement les positions des insurgés dans l'Est du pays, essentiellement sur la ligne de front mais aussi à Brega et Ajdabiya, verrous stratégiques vers Benghazi. La plupart des attaques ont manqué leur cible, mais lundi, un père et son fils, qui fuyaient les combats, ont été blessés par un tir aérien à Ras Lanouf.

L'opposition progresse

A l'Ouest de Tripoli, l'opposition libyenne contrôlait mardi Zenten, à 120 km au sud-ouest de la capitale, mais la ville était encerclée par les forces pro-Kadhafi, selon un Français sur place. Il a affirmé que les opposants contrôlaient toutes les villes jusqu'à Nalout, près de la frontière tunisienne.

Lundi soir, l'opposition libyenne a évoqué de "violents combats" à Zawiyah, ville que les insurgés disent tenir à 60 km à l'ouest de Tripoli et déjà théâtre d'une offensive massive et meurtrière samedi.

La Ligue arabe a prévu une réunion de crise vendredi sur la Libye. Et les Occidentaux doivent se concerter jeudi et vendredi à Bruxelles au sein de l'Otan et de l'Union européenne, pour tenter d'aider l'opposition sans enfreindre le droit international ni déstabiliser la région. Deux représentants du Conseil national de l'opposition se sont rendus mardi au Parlement européen à Strasbourg, et doivent rencontrer mercredi le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé.

Lundi, les Nations Unies ont chargé l'ancien ministre jordanien des Affaires étrangères Abdel Ilah Khatib d'entreprendre des "consultations urgentes" avec Tripoli sur la crise humanitaire provoquée par les combats, et lancé un appel de fonds de 160 millions de dollars pour aider les victimes. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait avancé le 25 février un bilan de plus de 1000 morts depuis le début de l'insurrection le 15 février. Selon l'ONU, plus de 191'000 personnes ont fui les violences.

Les cours du pétrole ont reculé mardi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeant à 114,90 dollars, après les rumeurs sur d'éventuelles négociations en Libye et l'annonce de consultations informelles au sein de l'Opep sur les mesures à prendre face aux troubles.

agences/lan

Source: Tsr.ch

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents