Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Où va l'Administration Tchadienne ?

Publié par Ndouné sur 17 Mai 2012, 15:21pm

Catégories : #Opinion

Tchad Ministere des finanaces-LaVoixAujourd'hui l'Administration tchadienne souffre de beaucoup de maux (népotisme, clanisme, favoritisme, médiocrité et j'en passe).Je ne dirais pas que tous ceux qui sont promus aux postes de responsabilité sont corrompus, incapables ou inefficaces.

Il existe des cadres tchadiens à qui, il faut reconnaitre le mérite, ceux là sont pour la plupart des cas hors du « cercle ». On ne leur confie pas de responsabilité, tout simplement parce qu'ils refusent de cautionner certaines médiocrités ou parce qu’ils ne travaillent pas pour préserver les intérêts de la famille du clan au pouvoir.

Mais toujours est-il que ceux qui sont promus à certains postes de responsabilités ne le méritent. Ils sont désignés juste pour occuper tel ou tel poste, parce que c’est juteux et qu’ils veulent absolument l’occuper (c’est ce qui se fait d’ailleurs), aucune volonté de servir n’est justifiée. Ces personnes que je dirais n’ont pas fait des études poussées, ignorent éperdument le sens de l'intérêt général, qui ne le préoccupe pas, ils en font fi. Ils confondent caisse de l'Etat, qui est bien entendu le patrimoine commun, qui appartient à tous les tchadiens, avec l'argent de poches qu’on gère à sa guise.

Je pense que si on faisait des contrôles à tous ceux qui avaient occupé les postes des Directeurs des Affaires Administratives et Financières des différents ministériels, on en saura quelque chose. Chose qui ne se fera jamais. Quand bien même on parlerait de la mise en place d’une prétendue commission de contrôle de détournement des deniers publics sous la coupe du Ministère de la justice et de l’assainissement public. Je doute fort de l’accomplissement de la mission assignée à cet organe. C’est vrai qu’il est prématuré de parler de la difficile mission de cette commission, mais il est bien évident que ce sont les autres « serviteurs » du clan qui seront épinglés pour des faits surtout véniels.

Aucun membre du clan ne sera arrêté pour détournement des ressources publiques, alors que les faits sont parlants. Pour preuve depuis que la chasse aux sorcières a commencé, aucun membre de la dynastie Débyenne n’est arrêté, ils continuent d’en faire autant, surtout quand ils savent qu’ils bénéficient d’une immunité qui le protège contre les pillages des biens publics.

En fait, l’origine de tous les pillages des biens publics relève de l’impunité qui est instaurée depuis une vingtaine d’années couplée de la culpabilité des autres tchadiens, je voudrais parler des tchadiens de « second rang » si on peut les appeler ainsi, ce sont toujours les autres qui sont fautifs, c’est eux les coupables d’une part et la promotion de certains néophytes à certains postes de responsabilités de la haute hiérarchie administrative.

En somme, certains faits n’honorent pas notre administration et tant qu’on ne privilégie pas la méritocratie, les ressources de notre pays continuent à être pillées sans état d’âmes par des inexpérimentés.

Pour donner à notre administration ses lettres de noblesses, il est de notre devoir de respecter un certain nombre des principes dans la nomination. Qui il faut, à la place qu’il faut.

 

ISMAIL Abouhamid

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents