Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


PRESIDENTIELLE NIGERIENNE : Mahamadou Issoufou et Séni Oumarou s’affronteront au second tour

Publié par Ndouné sur 7 Février 2011, 09:38am

Catégories : #Afrique

Issoufou_et_Oumarou.jpgLe président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), du Niger, Gousmane Abdourahmane a publié les résultats provisoires globaux du 1er tour de l’élection présidentielle nigérienne et ceux des législatives le 4 février 2011. Au niveau de la présidentielle, c’est le candidat du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya), Mahamadou Issoufou qui vient en tête avec 36,06% des voix, suivi du candidat du mouvement national pour la société de développement (MNSD), Séini Oumarou avec 23,24% des voix. Aucun n’ayant obtenu plus de 50% des voix, les deux candidats sont appelés au second tour, prévu le 12 mars prochain afin de les départager.

Les chiffres de la CENI viennent de confirmer ce que beaucoup d’observateurs de la scène politique nigérienne avaient prédit. Aucun candidat ne pouvait briquer la magistrature suprême au premier tour. C’est également les deux candidats que beaucoup considéraient comme favoris du fait qu’ils s’étaient taillé la part du lion aux élections municipales et régionales tenues le 11 janvier dernier, qui vont s’affronter au second tour prévu pour le 12 mars prochain. Il s’agit de l’opposant historique, Mahamadou Issoufou du PNDS, qui vient en tête avec 36,06% des voix, suivi de l’ancien premier ministre de Mamadou Tandja, Séini Oumarou, avec 23,24% des voix. Le candidat de MODEN-FA Lumana Africa, Hama Amadou, vient en 3e position avec 19,82% des voix. Il laisse derrière lui les 7 autres candidats dont aucun n’a obtenu 10% des voix. Au niveau des législatives, c’est le même classement que l’on observe. Le PNDS s’adjuge 39 sièges, le MNSD, 26 et le MODEN-FA Lumana Africa, 24 sièges. Il a fallu 4 jours après les votes pour que la CENI puisse publier ces résultats du 1er tour du scrutin présidentiel et ceux des législatives.

C’est dire que l’attente a été longue et pénible pour certains notamment les candidats et leurs partisans mais aussi les hommes de médias qui avaient élu domicile au palais des congrès où ont eu lieu la centralisation et la publication des résultats du vote. Si les résultats de ce 1er tour n’ont pas surprise beaucoup d’observateurs de la scène politique nigérienne, ils semblent avoir créé la surprise au sein des militants du candidat du mouvement démocratique nigérien pour une fédération africaine (MODEN-FA LUMANA), Hama Amadou qui vient en 3e position avec 19% des voix alors que ses militants pensaient qu’il allait franchir le second tour.

En attendant que le Conseil constitutionnel nigérien valide ces résultats qui réjouissent les partisans des deux candidats finalistes, des acteurs politiques nigériens bien avertis, annoncent un duel épique entre les deux challengers. Si l’on s’en tient à leurs analyses, Mahamadou Issoufou ira au second tour en solitaire tandis que son adversaire bénéficiera du soutien de l’alliance pour la réconciliation nationale qui regroupe 6 candidats dont Hama Amadou, classé 3e. Mais pour d’autres observateurs de la scène politique nigérienne, cette alliance ne profitera pas à Séini Oumarou car les militants de Hama Amadou, n’accepteront pas de lui donner leurs voix.

Une réconfiguration de la scène politique nigérienne

Certains évoquent déjà une ré-configuration de la scène politique nigérienne car il est fort probable, selon eux, que Hama Amadou rejoigne Mahamadou Issoufou au détriment de Séini Oumarou avec qui il est officiellement en alliance. Ce revirement se justifierait par le fait qu’une éventuelle victoire au second tour de Séini Oumarou ramènerait à nouveau les hommes de MamadouTandja aux affaires et annihilerait ainsi les efforts du général Salou Djibo et ses hommes qui l’ont renversé pour sa mauvaise gouvernance. Pour l’instant, il est prématuré de dire qui soutiendra qui mais ce qui est certain, le second tour sera une grande bataille entre les deux finalistes. Il faut d’ailleurs souhaiter que ce second tour se déroule dans la paix et dans le calme afin que le président qui sera élu puisse consacrer toute son énergie au développement du Niger, classé comme l’un des pays les plus pauvres de l’Afrique.

Le Niger en chiffres

Ancienne colonie française devenue indépendante en 1960, le Niger s’étend sur une superficie de 1 267 000km2, avec une population estimée à plus de 15 000 000 d’habitants. Son produit intérieur brut (PIB) est de 2748,2 milliards de F FCA selon les données de l’institut national des statistiques du Niger (INS). Espérons que le futur président du pays de Diori Hamani, père de la Nation, puisse renforcer ce PIB et sortir son pays du sous-développement dont souffre le Niger à cause de son instabilité politique. Faut-il le rappeler, le Niger a connu plusieurs coups d’Etat dont certains se sont soldés par l’assassinat de certains chefs d’Etat tels que Ibrahim Baré Maïnassara en 1999. Il serait donc un gâchis que ces élections qui ont mobilisé tant d’énergie ne puissent pas permettre au Niger de façonner sa 8e République et exploiter judicieusement les nombreuses ressources naturelles dont il dispose telles que l’uranium, le pétrole et l’or au profit de son peuple que la famine a longtemps tenaillé.

Résultats obtenus par chacun des 10 candidats :

1- Mahamadou Issoufou du PNDS:36,06%

2- Séini Oumarou du MNSD:23,24%

3- Hama Amadou du MODEN-FA : 19,82%

4 - Mahamane Ousmane de CDS : 8,42%

5- Cheiffou Amadou du RSD : 4,07%

6- Moussa Moumouni Djermakoye de l’ANDP : 3,95%

7-Issoufou Ousmane Oubandawaki de l’ARD : 1,93%

8- Amadou Boubacar Cissé de l’UDR : 1,61%

9- Abdoulaye Traoré : 0,54%

10- Mme Bayard Mariama Gamatie : 0,38%

Nombre de sièges obtenus par chacun des partis

PNDS Tarayya : 39

MNSD-Nassara : 26

MODEN/FA-Lumana-Africa : 24

A.N.D.P Zamana Lahiya : 8

RDP Jamma’a : 7

UDR Tabbat : 6

CDS Rahama : 2

UNI : 1

 

Dabadi ZOUMBARA

Source: Le Pays



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents