Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Quand Deby informe les américains sur des connections terroristes de la communauté Kréda du Tchad avec Al-Qaïda !

Publié par Ndouné sur 13 Novembre 2011, 14:50pm

Catégories : #Lu pour vous

us embassyCe matin du 27 Novembre 2006, le Ministre des Affaires Etrangères Ahmat ALLAM MI (actuellement Représentant du Tchad aux Nations Unies) a rendez- vous avec l’Ambassadeur des Etats-Unis au Tchad. La rencontre a lieu sur demande des autorités tchadiennes qui souhaitent discuter de points très importants qui concernent la sécurité internationale, la récente attaque des forces rebelles et des accusations officielles portées par le Gouvernement tchadien contre l’Arabie Saoudite pour son soutien aux rebelles tchadiens.

 

Le Ministre tchadien informe d’entrée de jeu l’Ambassadeur de l’attaque perpétrée par 80 véhicules dans la région d’Abéché, attire l’attention du diplomate sur le verrou stratégique que constitue cette région. Ce qui est important et que nous souhaitons porter à votre connaissance, c’est que la presque totalité des rebelles qui combattent sont des Kréda. Ce sont eux qui ont introduit le fondamentalisme religieux au Tchad, ce sont des fanatiques extrêmement dangereux. Ils sont installés depuis très longtemps en Arabie Saoudite et ont tissé des liens importants avec les réseaux d’Al Qaida. Nous pouvons même dire des connections  terroristes.

Je vous informe aussi que Mahamat Nouri a reçu 2 millions de dollars du Ministre de la défense saoudien comme aide à la rébellion.

Toutes les informations liées au terrorisme sont traitées en priorité absolue par tous les services américains où  qu’ils se trouvent.  Aussi, dès le départ du diplomate tchadien, l’Ambassadeur américain demande à rencontrer en urgence le Chargé d’Affaires saoudien.

La rencontre a lieu l’après-midi même de ce 27 Novembre. Le diplomate américain parle, bien sûr, de l’affaire des Kréda et veut tout savoir, tout  ce que peut lui dire son homologue saoudien, leur présence en Arabie Saoudite, au Tchad, leurs activités, bref un dossier KREDA  et  Al QAIDA est ouvert et n’est pas prêt de se refermer, c’est le but recherché par l’équipe Deby.

Le Chargé d’Affaires saoudien est très choqué par les accusations contre le groupe ethnique  Kréda. C’est grave et irresponsable de la part d’un Chef d’Etat de porter des accusations qui englobent et stigmatisent tout un ensemble de personnes sur une base ethnique, dit-il. Le diplomate saoudien explique que de nombreuses familles Kréda vivent depuis plusieurs générations dans son pays sans problème majeur. Le Gouvernement tchadien a-t-il avancé des preuves ? Tant de légèreté et d’irresponsabilité me préoccupe, je vous prie de prendre en considération les mauvaises intentions du Gouvernement tchadien qui cherche à nuire à toute une communauté, c’est une espèce de fuite en avant face aux urgences de ce pays, précise le Représentant saoudien à l’attention de son hôte américain. Fin de citation.

 

L’on constate que le diplomate saoudien a beaucoup insisté pour démonter les folles accusations de Deby, car il est bien placé pour savoir que quand un Gouvernement fournit une liste dressée par ses services spéciaux (ANS) qui comporte les identités d’hommes d’affaires, cadres, commerçants, étudiants issus de ladite communauté et les fait passer pour des gens ayant des connections terroristes avec Al Qaida, il est évident qu’une enquête approfondie est automatiquement ouverte, allant jusqu’au prélèvement d’empreintes digitales, de l’ADN de toutes ces personnes, comme  de nombreux câbles l’ont révélé .

Récemment, Idriss Deby s’est rendu à Moussoro où il s’est entretenu avec des membres influents de la  communauté Kréda ; il leur a tenu  un discours de solidarité et leur a affirmé qu’il était leur parent  et comptait sur leur soutien. Il a promis  grades et postes comme toujours. La fourberie et la perfidie d’Idriss DEBY sont vraiment sans limite, ... Lire la suite sur Zoomtchad

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents