Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Tchad : Ça chauffe dans le Ouaddaï, et Deby panique.

Publié par Ndouné sur 11 Janvier 2013, 23:34pm

Catégories : #Politique

Deby-souffrant.jpgHier, jeudi 09 Janvier, il était environ 16 heures quand une affolante nouvelle fait le tour de la ville d'Abéché comme une traînée de poudre : Un respectable notable de la ville, proche parent du Sultan du Ouaddaï venait d'être froidement assassiné  par un homme en tenue. Toute la ville entre en ébullition.

Moins d'une heure plus tard, ce qui n'était qu'une effroyable rumeur est confirmé par des lamentations et des cris de fureur en provenance des proches du Sultan.

Effectivement, c'est un lieutenant colonel de l'armée, d'origine Zaghawa, et proche parent d'Idriss Deby qui venait de s'illustrer par ce geste de barbarie.

En réaction l'on a assisté depuis hier soir à des manifestations d'une rare violence: véhicules, motos, et même échoppes appartenant à des personnes d'origine Zaghawa sont caillassés, brûlés, détruits. C'est à une véritable chasse au Zaghawa que l'on constate depuis hier soir dans cette ville où, il faut le dire, les militaires proches au régime Deby ont habitué les populations à toutes sortes d'excès de leur part.

Plus grave, au plus fort de ces manifestations de ras-le-bol, un député du Ouaddaï a carrément dénoncé publiquement ce matin, non seulement les excès des militaires Zaghawa, mais aussi les tocades d'Idriss Deby, précisant que pendant que les populations du Ouaddaï sont empêtrées dans la misère, Idriss Deby épouse une soudaine et organise des noces à 26 millions de dollars, et comme cerise sur le gâteau ses frères assassinent les Ouaddaïens.

En tout cas, jusqu'à ce soir, la fureur des populations d'Abéché n'a pas baissé d'un cran. Il est même à craindre que les choses n'empirent demain Samedi 12 Janvier.

Quoi qu'il en soit, de source officielle, Idriss Deby a ordonné depuis Libreville (Gabon) que 50 véhicules de militaires lourdement armés quittent N’Djamena en fin d'après midi de ce vendredi 11 Janvier en direction d'Abéché.

Affaire à suivre.

 

Par D.L  | Ndjamena-matin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents