Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Tchad: la France prête à faire "évoluer" le dispositif militaire Epervier

Publié par Ndouné sur 11 Janvier 2011, 23:35pm

Catégories : #Politique

Le ministre français de la Défense Alain Juppé a indiqué mardi lors des célébrations du cinquantenaire de l'indépendance du Tchad que Paris était prêt à faire "évoluer" le dispositif militaire français Epervier au Tchad.

 
Des soldats français du dispositif Epervier à Ndjamena le 2 février 2008 (photo: AFP)

 

Le ministre français de la Défense Alain Juppé a indiqué mardi lors des célébrations du cinquantenaire de l'indépendance du Tchad que Paris était prêt à faire "évoluer" le dispositif militaire français Epervier au Tchad.

"Nous ne souhaitons pas rester forcement dans le format actuel, nous sommes prêts à évoluer vers quelque chose qui évolue davantage vers la coopération entre le dispositif Epervier et l'armée tchadienne", a déclaré le ministre d'Etat lors d'une conférence de presse.

"Nous avons actualisé nos accords de défense en 2003 pour fixer le cadre de cette coopération", a-t-il précisé, ajoutant: "Nous sommes disposés à poursuivre ce dialogue et à décider avec les autorités tchadiennes de l'évolution de l'opération Epervier".

"Nous sommes tout à fait ouverts à la discussion et cette discussion va s'ouvrir certainement à la fin de ce mois avec la visite du président Deby en France", a-t-il dit.

Le 11 août 2010, date anniversaire réelle des cinquante ans de l'indépendance du pays (les festivités ont été différées pour éviter la saison des pluies), le président tchadien Idriss Deby Itno avait remis en cause Epervier, lançant: "Nous nous acheminons vers une révision de l'accord de siège entre Epervier et le Tchad".

Il reprochait notamment à la France de ne rien payer pour sa présence militaire.

"Le dispositif Epervier est au Tchad à la demande des autorités tchadiennes dans le cadre de l'accord qui lie les deux pays (...) nous ne nous imposons pas", a rappelé M. Juppé, précisant que "Epervier a pour mission la coopération en matière de formation, le soutien actif et la participation à la sécurité générale de la région".

Avec 950 hommes environ et des avions de chasse, l'opération Epervier avait été déclenchée en 1986. Depuis, les militaires français n'ont plus quitté le pays, gardant notamment une base sur l'aéroport de N'Djamena et une autre sur l'aéroport d'Abéché dans l'Est.

Cette remise en cause d'Epervier intervient alors que le Tchad et le Soudan normalisent leurs relations, après cinq ans de guerre par rébellions interposées.

Source: AFP

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents