Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Tchad: le ministre du Pétrole remercié sur fond de contentieux avec la Chine

Publié par Ndouné sur 28 Janvier 2012, 00:48am

Catégories : #Politique

Petrole-Tchad---Chine-.jpgLe Président tchadien Idriss Déby Itno a remercié vendredi deux ministres, dont celui de l'Energie et du Pétrole, alors qu'un différend sur les prix du carburant a entraîné le 19 janvier la fermeture d'une raffinerie construite par la Chine six mois après sa mise en service.

Selon le décret lu à la radio nationale, Le président de la République (...) a nommé M. Brahim Alkhalil Hiléo au poste de ministre de l'Energie et du Pétrole en remplacement de M. Tabé Eugène.

M. Bendoumra Kordié (est nommé) au poste du ministre du Plan, de l'Economie et de la coopération internationale en remplacement de M. Mahamat Ali ajoute le décret.

Selon le texte, qui ne donne aucune raison au remerciement de ces deux ministres, ceux-ci sont appelés à d'autres fonctions.

Le limogeage du ministre de l'Energie et du Pétrole intervient alors que le pays traverse une crise sur la question pétrolière. La raffinerie de Djermaya au nord de N'Djamena, construite par la Chine et inaugurée en juin 2011, a été fermée le 19 janvier par les autorités.

Une mésentente sur les prix de carburant entre les autorités tchadiennes et la compagnie pétrolière chinoise CNPCI, qui détient 60% de la raffinerie (contre 40% à l'Etat tchadien) est à l'origine de cette fermeture de cette installation qui a coûté 60 millions de dollars.

Le ministre (Eugène Tabé) a mal négocié avec les Chinois les choses, notamment le prix du carburant dès l'ouverture de la raffinerie, et c'est ce qui a entraîné aujourd'hui le blocage dans les discussions avec les Chinois a déclaré à l'AFP sous couvert de l'anonymat un officiel tchadien. 

Le ministre du plan sortant est également une victime collatérale du problème de la raffinerie parcequ'il est signataire de toutes les conventions entre le Tchad et ses partenaires. Les Chinois menacent de dénoncer la convention qui le lie au Tchad, a indiqué cette source.

De source officielle en 2011, le pays, qui exploite le pétrole depuis 2003, produit en moyenne 120.000 barils par jour. Les revenus pétroliers lui ont permis de moderniser son armée, de se doter d'un meilleur réseau routier et de construire de nombreux bâtiment publics.

Source : AFP

--------

Photo : td.china-embassy.org

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents