Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


TRIBUNE LIBRE : Lettre ouverte à Boko Haram

Publié par Ndouné sur 26 Mai 2014, 19:27pm

Catégories : #Opinion

                                                                              Michel-Tagne-Foko.jpgMichel Tagne Foko

Brothers,

Je me permets de vous écrire publiquement en français, parce que mon anglais est catastrophique. Je me permets de vous écrire parce qu’aucun intellectuel africain n’a osé le faire, comme d’habitude. Je me permets de le faire même si j’ai peur pour le Nigeria et les pays limitrophes et que la honte que j’ai de vos actes est immense. Je vous écris parce que je crois, je rêve, que vous prendrez conscience de l’énormité de votre cruauté et deviendrez des personnes qui respectent les valeurs humaines.

 Etre rebelle ou se rebeller, je croyais que cela se joignait quelques fois avec le fait d’être militant. Est-on toujours militant quand on bascule dans l’extrême ? Souligne-t-on toujours les injustices dans la société en prenant des positions extrêmes ? Pensez-vous que vos dirigeants écouteront vos revendications, en continuant dans l’extrémisme ? Je pensais, et peut-être que je me trompe, que le dialogue justement était le meilleur moyen de se faire entendre, même si en Afrique le droit de manifester publiquement n’est pas encore entré dans les mœurs. Je pensais qu’on défendait mieux les causes en restant pacifique. N’avez-vous pas un peu de compassion pour la malheureuse population qui se retrouve aujourd’hui terrorisée par vos actes ?

N’avez-vous pas un peu d’attendrissement pour vos frères et sœurs de religion ? Ne pensez-vous pas que vos actes contribueront à la stigmatisation dans le monde de cette belle religion ? Ne pensez-vous pas qu’Oussamaben Laden, aux Etats-Unis, Mohamed Merah, en France, Michael Olumide Adebolajo, au Royaume-Uni, ont largement contribué à ternir gravement l’image de la religion à laquelle vous dites appartenir ? Ne pensez-vous pas qu’il faudrait arrêter de faire peur aux gens en leur faisant croire que la religion que vous pratiquez est la même que celles des millions de personnes pratiquant l’Islam dans le monde ?

Avez-vous calculé combien de millions de pertes les pays Africains ont subi avec le kidnapping de jeunes filles dans les lycées de votre pays ? Avez-vous pensé à tous ceux qui vivent du tourisme en Afrique ?

Savez-vous que la majorité des Occidentaux voient l’Afrique comme un seul pays, et qu’aujourd’hui avec les troubles que vous avez causés au Nigeria, de nombreuses visites touristiques ont été annulées ?

Pensez-vous que l’Afrique sera au rendez-vous du développement, en ayant toujours des coups d’Etat ? Savez-vous qu’en pays de démocratie, les présidents africains sont considérés comme des dictateurs ? En êtes-vous fiers ?

Ne pensez-vous pas qu’il serait préférable de travailler pour gagner sa vie d’une autre façon ? Je vous propose un travail autrement plus noble que celui que vous faites en ce moment : travailler dans mes champs de haricots. Ce n’est pas un travail d’aristocrate mais cela reste un travail. Je reconnais tout de même que mes champs de haricots ne vous donneront pas des milliards, soit beaucoup moins que ce que certains pays vous donnent pour que vous puissiez vous équiper en armements.

Je peux comprendre que vous vous révoltiez contre une sorte de dictature que vous ou votre tribu vivez au quotidien. Je peux comprendre toutes les peines et les injustices que le Nigeria a pu commettre par mégarde. Mais je me refuse à comprendre les viols, les tortures, les meurtres, etc. Tous ces crimes ne se justifieront jamais à mes yeux !

Veuillez agréer l'expression de mon appel à la raison pour le bien-être des citoyens du Nigeria et pour la sécurité des pays alentour. Evitez, s’il vous plaît, d’envoyer ce beau pays qu’est le Nigeria à la catastrophe. 

Michel Tagne Foko

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents