Le site Ndouné

Le site Ndouné

Toute l’actualité en temps réel | Analyses et infos sur l'actualité : Tchad - Afrique - International


Une parodie d’élection au Tchad : Sarkozy doit-il continuer de soutenir un régime dictatorial au nom de la « France - à – fric » ?

Publié par Ndouné sur 25 Avril 2011, 14:04pm

Catégories : #Politique

Deby_election_presidentielle_2011.jpg« … les Tchadiens aussi ont droit à une démocratie, tout comme les Tunisiens… Nous dénonçons la double diplomatie française qui d’un coté soutient le peuple tunisien, qui s’est libéré d’un dictateur, et d’un autre coté continue à permettre l’oppression d’un autre peuple, le peuple tchadien ».

C’est en ces termes que Dubois de Prisque, chargée de communication de l’association internationale Survie, a dénoncé la semaine dernière sur les antennes de la BBC, la politique française en Afrique. Une position qui semble réellement faire l’unanimité au sein de ceux là qui pensent que la France tient deux langages totalement antagonistes à l’égard des dictateurs africains. Sinon, comment expliquer alors le fait que jusqu’à ce jour, les autorités françaises n’aient pas encore rappelé le régime tchadien au respect de la volonté du peuple ?

Les élections présidentielles organisées par Idriss Deby ce lundi 25 avril 2011 au Tchad ne sont en réalité qu’une parodie d’élection ; en ce sens que, trois de ses principaux opposants boudent le scrutin. Les trois opposants, Saleh Kebzabo de l'Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR, 9 sièges à l'Assemblée nationale), Wadal Abdelkader Kamougué de l'Union démocratique pour le renouveau (UDR, 7 sièges) et Ngarlejy Yorongar de la Fédération action république (Far, 4 sièges), qui réclamaient notamment de nouvelles cartes d'électeurs après les législatives de février qu'ils qualifient de « mascarade électorale », ont suspendu leurs candidatures et appelé au boycottage... Lire la suite sur Come4news.

--------

photo: Afp

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents